On the roads

On the roads

Apprendre à faire du longboard est inscrit dans ma tête depuis que je voyais Avril Lavigne faire du skate dans ses clips. La période d’adolescente un peu rebelle est passée, mais cette envie d’apprendre quant à elle, elle est restée. Cet été, j’ai passé le cap ! Je me suis découvert une réelle passion pour le longboard et il est temps pour moi de faire le bilan après 3 mois de pratique.

Photographies par Robin Ceccarini

Longboard oxelo decathlon

[dahz_framework_custom_title title=”Le longboard, c’est quoi ? ” text_color=”#e19f79″ /]

La plupart d’entre nous connaissent le skateboard. Le longboard répond aux mêmes principes : une planche sur roulettes. La différence c’est que le longboard a une planche plus longue et des roues plus larges. Le longboard est donc plus maniable que le skateboard et est parfaitement adapté aux débutants.

On le conseille généralement pour le “cruising” (se balader), bien qu’il existe d’autres catégories telles que le “dancing” (déplacements sur la planche, selon un enchaînement), le “freestyle”, le carving (descente légère avec de grandes amplitudes, un peu comme en ski), le “freeride” (descente pentue avec dérapages contrôlés) et le “downhill” (descente très importante avec recherche de vitesse).

Pour ma part, je me contente de me balader, les autres compétences ça sera pour dans quelques mois, qui sait ?

Longboard oxelo decathlon

Je me suis lancée cet été lorsque je suis partie à Lacanau entre amis. A la base, nous avions prévu de surfer toute la semaine, mais nous n’avons pas eu de chance avec la météo et il a fallu trouver une autre occupation. J’étais entourée de potes mecs qui n’avaient pas peur des descentes et qui parcouraient les ruelles à toute allure. Pas trop le choix pour moi, si je ne voulais pas passer mon séjour à pied, il fallait que j’apprenne rapidement à tenir sur cette planche.

Au départ, pour me familiariser avec le longboard, je faisais des descentes en étant assise dessus. J’avais énormément de mal à trouver mon équilibre mais après deux/trois sorties, j’ai enfin compris “le” truc pour me lancer. De là, tout s’enchaine : on prend plus confiance en soi, on ose rouler et prendre de la vitesse et la ballade qui faisait stresser devient une ballade agréable et relaxante.

Longboard oxelo decathlon

De retour de vacances, j’ai eu le plaisir de recevoir une planche de la part de Décathlon. Il s’agit d’une planche débutante de la marque Oxelo. Elle est géniale pour débuter. Maniable, stable : le rêve. Avant d’avoir ma propre planche, j’avais emprunté celles de mes amis, et cela n’a rien à voir.

Depuis que je roule en longboard, j’ai pu remarquer quelques avantages. Premièrement, se tenir en équilibre permet de se gainer le corps. Après une après midi de sport, je sens mes muscles qui ont travaillé, mais sans pour autant avoir souffert. C’est donc une chouette manière de combiner le sport et la ballade, ou encore de faire une activité sympa avec son amoureux.

Le longboard me permet également de faire des trajets plus rapidement. Avec Robin, lorsqu’on doit aller à un magasin, on opte plutôt pour le longboard. Un trajet qui nous prenait 20 minutes à pied devient rapide et plus agréable.

Enfin, l’avantage du longboard c’est que vous avez votre planche chez vous. Il vous suffit de sortir avec vos amis, ou seul pour en faire. C’est donc là où vous voulez, quand vous voulez et toujours à un petit budget.

Longboard oxelo decathlon

[dahz_framework_custom_title title=”Conseils pour débuter au longboard” text_color=”#e19f79″ /]
  • Le matériel

Si vous voulez commencer en tout confort, choisissez une planche adaptée à votre niveau. J’ai testé une planche d’Oxelo et j’en ai été ravie. La planche que j’ai est toujours disponible sur le site de décathlon sur ce lien. Ils ont une gamme assez variée de planches à un prix assez abordable si vous voulez commencer sans vous ruiner.

Longboard oxelo decathlon

  • A votre rythme

Certaines personnes se sentiront à l’aise plus rapidement que d’autres, l’important c’est d’aller à son rythme. Vous pouvez très bien d’abord vous familiariser avec la planche en faisant plus des descentes en rigolant, en étant assis sur la planche et puis progressivement vous relever, commencer à rouler par vous même pour finalement vous balader. L’idéal c’est évidement de trouver votre équilibre et votre pied moteur en vous entrainant sur un sol plat.

  • Trouver votre pied moteur

Dans la vie, il y a les droitiers et les gauchers, en longboard aussi, chacun aura sa préférence. Vous pouvez être regular, comme moi, et positionner votre pied gauche à l’avant de la planche. Votre pied moteur, celui qui poussera la planche, sera alors l’arrière droit. Vous pouvez être goofy et positionner votre pied droit à l’avant de la planche, et pousser avec le pied arrière gauche. Enfin, vous pouvez être mongo si vous utilisez votre pied avant pour pousser la planche. Le principal c’est d’être à l’écoute de son corps et faire comme on le sent.

  • Les gestes de base

Lorsque vous souhaitez avancer, vous donnez une impulsion avec votre pied moteur. Une fois que vous avez de la vitesse, vous vous laissez rouler en repositionnant vos pieds perpendiculairement à la planche, au niveau des vis des roues. Il est important de garder les genoux fléchis pour avoir un bon équilibre. Pour tourner, il suffit d’appuyer sur les côtés de la planches à l’aide des talons ou des orteils selon le côté vers lequel vous souhaitez aller. Enfin, pour freiner (tant que vous êtes débutant), il vous suffit de le pied moteur sur le sol.

Le principal à retenir, c’est que ce sport est accessible à tous. Il permet de se retrouver entre amis, de voir la ville ou les paysages sous de nouveaux aspects.

Suivre:

6 Commentaires

  1. Be sappy
    14 octobre 2017 / 21 h 35 min

    Super article!
    Moi qui avais reçu un skateboard pour mon Anniv, mais impossible de m’y habituer alors je testerai avec Le longboard. Merci de tes conseils :p

    • Valérie Fiala
      17 octobre 2017 / 21 h 44 min

      Merci !
      Le skate j’ai eu beaucoup plus de mal que le longboard, c’est tellement plus sensible 🙂

  2. dounia
    15 octobre 2017 / 0 h 51 min

    merci pour ton article!
    Mon mec skate et ça me désespère de pas savoir tenir sur une board. TU ME REDONNES LA FOIE, je vais surement passer le cap et reéssayer, mais cette fois avec une long board.

    • Valérie Fiala
      17 octobre 2017 / 21 h 45 min

      Oooh je te comprends ! C’est tellement un plaisir après de pouvoir aller avec lui sur les routes sans galérer :p

  3. Elisa
    16 octobre 2017 / 1 h 21 min

    Tu me donnes trop envie d’essayer! Je vais jeter un oeil au lien DECATHLON 😊

    • Valérie Fiala
      17 octobre 2017 / 21 h 46 min

      J’espère que tu y prendras autant de plaisir que moi 😀 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *