3 raisons de partir en retraite créative

3 raisons de partir en retraite créative

Partir en retraite créative peut paraître étrange au premier abord, surtout quand on est dans la vingtaine. Le mot retraite est bien souvent à tort assimilé à une initiative religieuse ou bien à une chose réservée aux personnes plus âgées. Laissez moi vous apporter un nouvel oeil sur ces retraites créatives. Voici trois raisons pour lesquelles y prendre part peut vous apporter un certain soulagement. 

Pour ma part, j’ai découvert le concept de retraite créative grâce à la retraite créative Baobab. J’ai eu l’occasion de partir en week-end avec eux afin de vivre cette expérience et de pouvoir partager mon ressenti avec vous.

baobab retraite creative

 

1. On prend le temps de renouer avec soi

Ce que je remarque le plus dans mon entourage, c’est que chacun d’entre nous est pressé. Entre les cours, le boulot, les obligations à la maison… On finit par avoir des journées rythmées à bloc et à courir d’un rendez-vous à un autre. Et si on prenait le temps pour soi ? Et je ne parle pas d’un livre pendant 30 minutes, ou d’une douche bien chaude, je parle d’un réel moment pour soi. Prendre de la distance par rapport au rythme effréné auquel on est habitué et se déconnecter.

La retraite créative proposée par Baobab offre cette possibilité. Si, initialement, le concept est pensé pour les jeunes mamans, chacun d’entre nous peut profiter de cette bulle d’air. Le week-end est synonyme d’un moment entre filles, où le bien-être mental et physique priment. Entre des séances de méditation, de yoga et de création, on respire enfin. Il y avait également un accès à un espace bien-être, et quel plaisir de pouvoir se dire “Tiens, on a une heure de temps libre, je me ferais bien une séance de jacuzzi/sauna !”. Il est également possible de profiter d’un massage lors du séjour. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un réel moment de détente.

2. On renoue avec sa créativité

Le concept des séjour bien être de baobab, c’est de proposer 2 ateliers créatifs par jour. Lorsqu’on s’inscrit, on peut choisir parmi une liste d’ateliers auxquels on souhaite prendre part. J’ai opté pour la création de cartes, la création d’une guirlande lumineuse en origami, la confection d’une broche en tissu en origami et la réalisation d’une décoration murale en macramé.

baobab retraite creative

Les ateliers durent entre 2 et 3h et sont réalisés en petits groupes. L’animatrice explique avec patience, pas à pas, la confection de l’objet en question. La beauté dans ces ateliers, c’est de se rendre compte qu’on a toutes une créativité qui sommeille en nous et qui n’attend qu’à s’exprimer. Quand je voyais le résultat auquel on devait parvenir, j’étais parfois persuadée d’être incapable de le faire. Et bien, c’était faux. La satisfaction de créer un objet que je trouvais réussi m’a permis d’avoir plus de confiance en moi et en mes capacités. On renoue avec les arts manuels et on se sent bien. De plus, les ateliers proposés ont la beauté d’être des activités apaisantes et ressourçantes, un vrai plaisir !

baobab retraite creative

Chaque enfant est un artiste. Le problème, c’est de rester un artiste lorsqu’on grandit. Picasso

baobab retraite creative

3. On fait des rencontres inspirantes

Partir du vendredi soir au dimanche soir, hors de son quotidien, avec de nouvelles personnes ? J’ai adoré. La plupart des femmes que j’ai rencontré durant ce week-end n’aurait jamais croisé mon quotidien autrement. Elles vivent dans d’autres villes, sont à différents stades de leur vie, vivent des quotidiens différents du mien… Cela permet d’ouvrir son esprit et de découvrir de nouvelles personnes. L’ambiance conviviale qui régnait dans le gîte permet à chacune d’apprendre à se connaître, le tout loin des jugements auxquels on devient malheureusement habitués. Ce sont peut être des rencontres éphémères, ce sont des personnes que je ne verrai peut-être pas dans un futur proche, mais ces rencontres nous touchent et nous marquent. Elles permettent d’adopter un nouveau regard sur notre environnement. Par exemple, entendre les histoires d’une jeune maman, je me suis sentie extrêmement reconnaissante au travail de super-héro que la mienne a accompli jusqu’à présent.

baobab retraite creative

La retraite créative, je l’ai vécue comme une rupture dans mon quotidien. J’ai été déconnectée pendant ce séjour, et j’ai enfin pu respirer. J’ai rencontré de formidables femmes. Je me suis découvert un élan créatif que je ne soupçonnais pas.

Les séjours d’un week-end offrent donc des ateliers dédiés au bien être (yoga, méditation, création…) et un environnement propice au ressourcement personnel. Il existe également la formule de retraite créative d’un jour. Chaque retraite est organisée autour d’un thème général et les ateliers changent d’une retraite à une autre. Pour plus d’informations, je vous redirige vers le site de Baobab.

Et vous, quels sont vos manières de déconnecter de votre quotidien ?

baobab retraite creative

baobab retraite creative

baobab retraite creative

Suivre:

2 Commentaires

  1. Kennedy
    17 octobre 2017 / 22 h 33 min

    IL EST VRAI QU’UN MOMENT LOIN DE TOUS SES RÉSEAUX SOCIAUX FAIT ÉNORMÉMENT DE BIEN.
    JE SAIS QUE SI ON VEUT VRAIMENT VIVRE MIEUX, ON PEUT LE FAIRE. C’EST SIMPLEMENT UNE QUESTION DE PRIORITÉ.. J’AI L’IMPRESSION QUE NOUS PASSONS TOUJOURS APRÈS BEAUCOUP DE CHOSES. notre BONHEUR, NOTRE BIEN-ÊTRE EST TELLEMENT LOIN DE NOS PENSÉES QUE PARFOIS OU N’OUBLIE DE PRENDRE SOIN DE NOUS.
    TA RETRAITE CRÉATIF DONNE ÉNORMÉMENT ENVIE ! J’EN AI BESOIN EN PLUS …

    DES BISOUS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.